Axxam

A l'affiche

rien à afficher

Deg Tazetta

Ma page perso sur Daily Motion Site web de Henri de kabylie Page perso de Djam Kabyle  sur Daily Motion Page perso de SEWWAMEN Page perso de Tamazight n Jerjer Journal Le Matin Journal - Liberté Journal - El Watan Journal - La dépêche de kabylie La Kabylie Aokas Forum Actif Kabyle FM Radio Histoire du village Ighil Imoula

Agenda

<< Janv. 2018 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
 
Abchiche Belaid - A guelil PDF Imprimer Envoyer
Écrit par tdk   
Lundi, 27 Juillet 2009 20:31

Share

PwdByEddie

Partager

 
 

ABCHICHE Belaïd par H.M Kahina 22-10-2007

Un artiste engagé

Abchiche Belaid était, en fait un des disciples de Slimane Azem dans son inspiration, mais en même temps un grand admirateur de cheikh El Hasnaoui.

Il a vu le jour le 25 novembre 1935, à Agouni Igue?rane, un village qui a aussi donné naissance à une autre grande figure de la chanson kabyle, en l’occurrence Slimane Azem. Il a fait ses débuts dans la chanson en France. Son apprentissage et son initiation à l’instrument de musique se faisaient en dehors des heures de travail. Il se laissait prendre dans les filets de la musique pour combler le vide qui l’entourait et éviter de fréquenter d’autres milieux. Au fur et à mesure, il commençait à connaître quelques notes de musique, puis des airs entiers. De là, il s’est lancé dans l’interprétation de certaines chansons patriotiques appartenant à d’autres artistes très connus.

Selon un de ses amis, le défunt Salah Saâdaoui : «Abchiche Belaid avait écrit et composé des chansons engagées, qu’il a chantées dans des bistrots, en présence de notre communauté, au moment où la guerre faisait ravage au pays. A titre d’exemple «Ayamjahed ?er tafat it lahoud» ensuite «Asmi tevda el guirra e-nanas medden ed lakteb». Ces deux chansons n’ont jamais été diffusées et pourtant elles ont été enregistrées à Radio Paris. Abchiche Belaid, en dehors de sa qualité de chanteur, était aussi un excellent musicien et il a accompagné des chanteurs de talent tels que Slimane Azem, Hadj Menaouer, Mohand Rachid avec lequel il a chanté en duo et d’autres. Ce n’est que vers les années 1970 qu’il a rejoint l’orchestre de la chaîne 2 en tant que musicien pour espérer une maigre retraite. Au sein de la radio, il possède, il a procédé à 49 enregistrements, toujours répertoriés dans la discothèque.

Abchiche était un ccix dans le chaâbi algérois lui qui vivait à Fort de l’eau, seulement il était différent des autres car il jouait du banjo sur scène, au lieu du mandole ou de la guitare propres au chaâbi ou à la chanson kabyle. D’ailleurs, il aimait souvent interpréter des textes de Saïd Douara, lui aussi décédés à Paris.

Abchiche a eu un très grand succès avec sa chanson intitulée «A yellis n taddart-iw»
Ceux qui le connaissaient disent de lui qu’il avait une excellente vocalisation. Il a quitté ce monde prématurément en 1982 à l’âge de 47 ans.
 
 
source via : 

AGOUNI-GUEGHRANE

 
Mise à jour le Mardi, 28 Juillet 2009 09:56
 
Copyright © 2006-2018 Tadukli - Azul fellawen. Ansif yiswen - Tous droits réservés.
tadukli.fr - tadukli.free.fr - Musique Kabyle
 

imeddukal en ligne

Nous avons 57 invités en ligne