Axxam

A l'affiche

rien à afficher

Deg Tazetta

Ma page perso sur Daily Motion Site web de Henri de kabylie Page perso de Djam Kabyle  sur Daily Motion Page perso de SEWWAMEN Page perso de Tamazight n Jerjer Journal Le Matin Journal - Liberté Journal - El Watan Journal - La dépêche de kabylie La Kabylie Aokas Forum Actif Kabyle FM Radio Histoire du village Ighil Imoula

Agenda

<< Janv. 2018 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
 
Hamid Medjahed PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Menouar   
Dimanche, 18 Janvier 2009 15:28

Share

PwdByEddie

Partager
Par Aomar Mohellebi pour La Dépêche de Kabylie

Trois de ses nouvelles chansons devaient être chantées par Matoub Lounès
Hamid Medjahed édite enfin son premier album

Medjahed convoque son génie pour composer trois musiques que Matoub ne chantera malheureusement jamais.

  

Hamid Medjahed fait partie des plus grands compositeurs de la musique kabyle dans le sillage de Matoub Lounès, Chérif Kheddam et Takfarinas. Ce n’est pas un hasard si quelques semaines avant qu’il ne soit assassiné, Lounès Matoub l’a sollicité pour travailler ensemble. Matoub a voulu, comme d’habitude, surprendre en innovant mais cette fois-ci, avec le style de Medjahed Hamid, qui lui, a été inspiré tout droit des chansons de Chérif. Medjahed convoque alors son génie pour composer trois musiques que Matoub ne chantera malheureusement jamais. Hamid Medjahed a même écrit les textes de l’une des chansons. Il s’agit d’une chanson d’amour qui résume l’histoire d’amour de Matoub avec Djamila. Hamid Medjahed, en tant que compositeur, n’a pourtant pas besoin de cette anecdote pour montrer son talent incontestable. Lui, qui a composé cinq des plus célèbres chansons de la plus belle voix féminine kabyle : Nouara. Mais dans le domaine de la chanson, quand Matoub élit un artiste, c’est une sorte de label.

Matoub n’avait pas honte, en dépit de son aura, de reconnaître en Hamid Medjahed un aîné et un maître. C’est donc un grand artiste qui vient d’éditer chez Maâtkas Music le premier CD de sa carrière de trente huit ans. Un Album qui sera suivi dans trois mois de deux autres.

Les amoureux des belles mélodies redécouvriront, pour la première fois hors des ondes de la chaîne II, les chansons immortelles de Medjahed, avec en vitrine, non pas la meilleure et Hamid Medjahed en conviendra le premier, mais sans doute la plus célèbre de ses chansons: D-kem. Une chanson d’amour de huit minutes qui ne manque pas, en l’écoutant, de raviver les souvenirs surtout pour les plus nostalgiques des mélomanes. Dans ce premier CD, Rachid Medjahed chante aussi : Ccah degba? Ay id, Imdebren, Helke? entara?, Tawes et Lmut. Toutes les chansons de cet album ont été écrites et composées par Hamid Medjahed lui-même, hormis Helke? entara?, dont le texte est du grand poète Ben Mohamed et Tawès dont l’auteur des paroles est Rachid Meziane. Pour illustrer ce nouvel album, Hamid Medjahed a choisi de mettre la photo de ses vingt ans.

Hamid Medjahed, en plus de sa carrière de chanteur, a animé l’une des émissions les plus célèbres de la radio kabyle : I?enayen u zeka (les chanteurs de demain) de 1984 à 2004, avant qu’elle ne soit supprimée de la grille des programmes, après vingt ans de fidélité.



Aomar Mohellebi

source : http://www.depechedekabylie.com
 
Copyright © 2006-2018 Tadukli - Azul fellawen. Ansif yiswen - Tous droits réservés.
tadukli.fr - tadukli.free.fr - Musique Kabyle
 

imeddukal en ligne

Nous avons 82 invités en ligne